Entre chômage et burn-out : Mode d’emploi pour la semaine de 4 jours en Belgique

 

Débordé(e) au boulot ? Pas assez de temps pour vous et pour ceux qui comptent ? Du mal à joindre les deux bouts avec votre salaire de mi-temps ? à la recherche d’un emploi depuis trop longtemps ?

 

Quelque chose ne tourne plus rond dans le monde du travail. Le chômage en Belgique a été multiplié par quatre depuis cinquante ans tandis que le nombre de burn-outs a triplé au cours des sept dernières années. Plus d’un million de personnes en Belgique travaillent à temps partiel avec un salaire plancher. Ne serait-il pas possible de mieux partager le temps de travail entre nous ? De trouver un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle ?

 

Ce livre ne se limite pas à poser ces questions. Il vous emmène à la rencontre de celles et ceux qui y ont apporté des réponses concrètes. Saviez-vous que des travailleurs en Belgique se mobilisent pour la semaine de 4 jours sans perte de salaire ? Qu’en France, en Suède et en Allemagne, les entreprises ayant diminué le temps de travail de leurs salariés ont amélioré leurs performances financières tout en créant des emplois ? Que la semaine de 4 jours pourrait créer jusque 500.000 emplois en Belgique ?

 

Ce n’est pas nouveau : passant d’une semaine de 6 à 5 jours, d’une journée de 12 à 8 heures, les travailleurs ont conquis leur temps libre. Face à de nouveaux défis comme l’automatisation, la semaine de 4 jours est un débat urgent et, déjà, une réalité naissante.

Partageons le temps de travail - Delphine Houba et Michel Cermak

15,00 €Prix
  • 2017 • ISBN : 978-2-87003-874-1 • 192 p. • 13,5*20,5 cm

Couleur Livres asbl

4, rue André Masquelier – 7000 Mons

0032 – (0)65/82 39 44

edition@couleurlivres.be

  • Grey Facebook Icon

Avec le soutien du Service de la Promotion des Lettres de la Fédération Wallonie Bruxelles